Historique :
En 2008 :
Le 8 mars, à L'Eglise Saint-Nicolas de Sarreguemines et le 9 mars à l 'Eglise de Stiring-Wendel, la Chorale Arpège offre à son public un programme Mozart construit notamment autour des Vêpres d'un Confesseur.
«La chorale Arpège accompagnée d'un ensemble instrumental issu des conservatoires français et allemands de la région...a fait vibrer non seulement le choeur de l'église Saint-François de Stiring-Wendel mais également le coeur des très nombreux spectateurs de tous âges qui ont apprécié le magnifique récital...» Républicain Lorrain 11/03/2008

En 2007 :
Elle s'engage dans un vaste projet consacré à la musique baroque d'Amérique latine en partenariat avec le «Couvent» de Saint-Ulrich/Sarrebourg, centre international des Chemins du baroque et l'Ecole de Musique de Forbach dont le choeur d'enfants avec lequel elle collabore souvent constitue depuis quelques années un vivier pour la chorale. Elle participe ainsi au Festival international de Sarrebourg en juillet et le concert est repris à l'Eglise protestante de Forbach dans le cadre du Festival d'orgues transfrontalier et à l'église Saint-Maximin de Thionville en octobre.
«Les bancs de l'église protestante affichaient complets samedi soir pour le concert de musique baroque sud-américaine. La chorale Arpège et le choeur du conservatoire de Forbach ont livré une prestation de haute volée devant un auditoire conquis.» Républicain Lorrain 6/10/2007
En 2005-2006 :
Arpège se lance le défi d'interprèter de la musique sacrée contemporaine; elle choisit une oeuvre inédite «La Cantate intérieure» de Didier Rimaud et Henri Dumas. Ecrite en 1988, cette pièce évoque les principaux événements de la vie de  la Vierge Marie. Le concert est proposé le 7 janvier à l'Eglise de Schoeneck, puis le 30 septembre en l'Eglise de Mouterhouse dans le cadre du festival Euroclassique de Bitche.
«Un concert où les difficultés de l'oeuvre ont parfaitement été surmontées par la qualité de la chorale. La chorale Arpège de Schoeneck a montré samedi soir, en l'église de Mouterhouse et devant un public de connaisseurs, l'étendue de ses qualités artistiques... La cantate intérieure a mêlé avec bonheur la voix des choeurs, des solistes et l'ensemble instrumental.» Républicain Lorrain 3/10/2006

En 2004 :
Elle intègre le choeur d'enfants de l'Ecole de Musique de Forbach pour interprèter le Requiem de Gabriel Fauré précédé du «Cantique de Jean Racine» du même compositeur. A ce programme figure aussi le psaume «Aus tiefer Not schrei ich zu dir» mis en musique pour choeur et orgue par Félix Mendelssohn.
De 1993 à 2002 :
La Chorale se produit au moins une fois par an, seule ou associée à d'autres formations (ensemble instrumental de Friedrichsthal, chorale Sainte-Cécile de Spicheren, ensemble vocal de l'Ecole de Musique de Forbach...) à l'occasion de concerts de l'Avent notamment :
- celui de 2000 constitue un cadeau de Noêl offert au public avec
La Messe de Minuit de Marc-Antoine Charpentier
- celui de 1998 est l'occasion d'aborder un programme original et contemporain avec le Requiem op.9 de Maurice Duruflé. En alternance avec la Chorale Arpège, les enfants du groupe vocal de l'Ecole de Musique interprètent en solistes des passages du Requiem.
«Une nouvelle fois, Michèle Bastian a placé la barre très haut. Soutenue par un remarquable accompagnement à l'orgue servi par Bruno Bastian, la prestation des choristes fut toute d'apaisement, de foi et d'espérance... les auditeurs n'oublieront pas l'émerveillement suscité samedi soir par les choristes de Shoeneck» Républicain Lorrain du 26/11/1998.

Elle participe à des célébrations comme le «Volkstrauertag» en 1999 au théâtre de Sarrebruck ou organise des concerts de bienfaisance (Noël de joie ou les oeuvres du Père Tritz).

En 1993, associée à d'autres formations lorraines et à la Philarmonie de Metz, elle participe de la même manière à l'éxécution du
«Stabat Mater» de Dvorak.

En  octobre 1992, Arpège participe à une tournée de 8 concerts dans le cadre de l'Institut européen de chant choral qui célèbre le cinquième centenaire de la découverte de l'Amérique en montant avec une dizaine de chorales lorraines, belges et luxembourgeoises,
le Canto Général de Mikis Théodorakis et Pablo Néruda sous la direction de Pierre Cao.
En 2003 :
Deux concerts sont programmés : en avril à l'église de Schoeneck «Musique pour la Passion» avec notamment «La Passion selon Saint-Jean» de Heinrich Schütz et en octobre en l'église de Reyersviller, dans le cadre du festival Euroclassique de Bitche, le Magnificat et le Gloria de Vivaldi.
En 2009 :
Curieuse d'explorer le vaste répertoire du chant choral, la Chorale Arpège entreprend un voyage dans le passé  et choisit d'interprèter la Musique de la Renaissance. A l'occasion de deux concerts, les 10 janvier à l'Eglise protestante de Sarreguemines et le 11 janvier à l'Eglise de Morsbach, elle  enchante son public avec des oeuvres profanes et sacrées  du XVI ème siècle de compositeurs tels que Sweelinck, Palestrina, Th. Morley, Orlando di Lasso ou Cl. Janequin.

En 2010 : Année BRAHMS
Pour la saison 2009-2010, la Chorale Arpège s'est associée à l'Ensemble Vocal de Sarreguemines également dirigé par Michèle Bastien-Hullar pour proposer l «ein Deutsches Requiem» de Johannes Brahms. C'est la plus grande oeuvre chorale du compositeur. La partition est composée de sept parties établies par BRAHMS à partir de textes de la Bible traduits en allemand par LUTHER et dont le sujet est centré sur la Résurrection.
La version retenue est celle que J. Brahms a réalisée lui-même pour choeur, solistes (soprano et baryton) et piano à 4 mains. Elle fut donnée pour la 1ère fois  à Londres le 7 juillet 1871 sous le contrôle du compositeur.

Valérie CONDOLUCCI soprano et Alain CLEMENT  baryton ont assuré les parties de solistes,Carmen CUENOT et Valérie MUTHIG-ENKLE l'accompagnement pianistique.

4 concerts ont pu être programmés :

* le 31 mars à la Stifftskirche de Sankt-Arnual en Sarre grâce au Rotary Forbach Goldene Bremm
* le 9 avril au CAC de Forbach dans le cadre de la saison culturelle de Forbach Action Culturelle.
Vendredi soir au CAC, à l’invitation de Forbach action culturelle, près de 350 personnes ont assisté au concert de la chorale Arpège de Schoeneck et l’ensemble vocal du conservatoire de Sarreguemines dirigé par Michèle Bastian-Hullar avec Carmen Cuenot et Valérie Muthig-Encklé pianistes, Valérie Condoluci soprano et Alain Clément baryton interprétant le Requiem allemand de Johannes Brahms (1833 - 1897).RL du 11-4
* le 8 mai à l'Eglise Saint-Nicolas de Sarreguemines dans le cadre de la programmation culturelle de la Ville de Sarreguemines. Le Requiem ovationné RL du 11-5
* le 9 mai à l'Eglise Saint-Martin  de Sarralbe au profit du centre communal d'action sociale.
Voir blog
sarralbe.over-blog.com/article-requiem-allemand-de-johannes-brahms-a-l-eglise-saint-martin---sarralbe-mai-2010-50385516.html

Le 16 juillet Arpège participe avec trois autres choeurs lorrains au concert de clôture du Festival de Sarrebourg; il a lieu à l'Eglise de Walscheid , les choristes placés sous la direction de Jacquy Locks interprètent un programme de musique baroque d'Amérique latine.

Arpège et l'EVS, heureux de rechanter ensemble et le choeur spécialisé du Conservatroire de Forbach se retrouvent en décembre pour 2 concerts de Noël:le 10-12 à l'Eglise de Schoeneck au bénéfice des oeuvres sociales de la commune et le 11-12 à l'Eglise protestante de Sarreguemines au profit des restos du Coeur.
RL du 13 décembre 2010.


Une soirée chant choral avec la participation des chorales «Opus 57» et «Orlandus» permet de découvrir la toute nouvelle chorale issue de l'Animation culturelle de Schoeneck qui a engendré aussi le groupe théatral des «Schlofkepp» elle deviendra la chorale «Arpège».
Concert Renaissance 2009
Concert 2004
Concert Amérique latine 2007
Concert 2003
Photo de groupe